Réservations

POLLEN vous accueille sur la Place des Théâtres les vendredis, samedis & dimanches 2, 3, 4 / 9, 10, 11 juillet 2021.

En raison des normes sanitaires en vigueur, il est vivement recommandé de s’inscrire aux événements à l’aide du formulaire ci-dessous.

Pour toutes autres questions ou informations, n’hésitez pas à nous contacter par mail à info@pollenfestival.ch

    « Sécheresse » par ANANKI Cie

    On naît dans une sorte d'eau, et puis, dans un cri, on se cambre dans l'air de la vie, on doit respirer... Un jour, on cherche à revenir à cet être en devenir, oublier le chemin parcouru et les blessures. Nager, ne plus être, être ce qui n'est pas encore... Elle a soif, elle parcourt la ville à la recherche de son reflet dans l’onde des fontaines et l’auditeur, dans une déambulation en Vieille Ville, suit sa quête.
    Écriture et réalisation : Pascal Bruttin et Mélanie Lamon
    Avec l’aide de Lionel Darbellay
    Avec le soutien de la Ville de Sion, de la Bourgeoisie de Sion, du Canton du Valais, de la Fondation Jan Michalski.

    18h00 - «le paradoxe du feu rouge» par Lionel Fournier & cécile giovannini

    Lionel Fournier est comédien et auteur. Après sa formation à Paris, il rentre en Valais où il fonde sa compagnie. Avec ses créations, il cherche à explorer les diverses facettes de la fiction, et à les confronter à différents espaces et différentes formes... Il écrira un texte inédit pour le POLLEN, et le dira en compagnie de l’illustratrice Cécile Giovannini, qui réalisera une oeuvre en direct.

    19h00 - KiKu

    Yannick Barman et Cyril Regamey décrivent leur groupe KiKu comme une machine avant-gardiste modulaire en constante évolution, repoussant sans cesse les barrières conventionnelles, notamment grâce à la composition ouverte de leur formation. Depuis ses débuts de duo d’improvisation, KiKu s’est vu prendre en février 2003 des dimensions tentaculaires. En l’espace de vingt nuits de concert au Théâtre de l’Oriental à Vevey, Regamey et Barman ont créé un ensemble musical qui s’est fait un nom dans le monde de la musique électronique. Ils sont aujourd’hui capables de faire tomber les barrières qui existent encore souvent entre le jazz, la musique de chambre classique, la musique électronique et le rock. Leurs explorations des friches acoustiques leur ont fait voir du pays : du Vietnam à New York en passant par Paris, Berlin, Bangkok, Hobart, etc...

    21h00 - Coconut Kings

    Inspirés par toute la musique de la première moitié du 20e siècle et principalement la musique noire américaine, les membres du quintet aiment à se perdre dans une brume de riffs frénétiques, sous le feu d'une pulsation primale au travers de leur Wild Rockin' Rhythm 'n' Blues

    19h00 - Meimuna

    Avec son projet Meimuna, Cyrielle Formaz vous emmène dans son univers où la musicalité de la langue française se faufile délicatement entre les cordes de son instrument, et où sa voix à la fois authentique et atypique transporte d’étincelantes mélodies.

    21h00 - Melissa Kassab

    Melissa Kassab appeared on the European music scene with her delicate and haunted folk in 2016. Originally from the mountains of Valais, she grew up between Geneva and Tripoli to Swiss and Lebanese Parents. She writes her songs while on the road, either hitchhiking or living in her car in Switzerland, New Zealand or the States. Her debut album « Dog » was spontaneously recorded over the course of two days in the basement of a rocket factory in Geneva. After another year touring and traveling here and there, Melissa returned to Switzerland to compile her debut album “DOG” released in 2017 (Cheptel Records).
    This first opus received a warm welcome by the press and the public, allowing her to appear on the stages of Eurosonic (NL), Autumn Fall (BE), Les Bars en Trans (F), Les Femmes s’en Mêlent (F), Kilbi (CH), Montreux Jazz (CH), Label Suisse (CH)... to present her delicate live performance.
    Her second album “RODEO” (Cheptel records/2019) is a tasty journey in her simple and melodic universe.
    From 2019, she appears on stage in a trio set up, with Julie Balaste (drums) and Lorraine Dinkel (bass).

    15h00 - « Bloom », spectacle de Mali Van Valenberg & Lucie Rausis avec Christian Cordonier, Mali Van Valenberg (jeu) & Maël Godinat (musique)

    Rose est élégante et frivole. Elle vit choyée dans un jardin privé, bercée par la mélodie d’un piano et le chant des oiseaux. Tournesol est dynamique et bruyant. Il squatte le terrain vague d’à côté, fume des gitanes avec ses potes et chante à tue-tête. Un mur à peu près « haut comme ça » sépare ces deux mondes, alors ça parle « haut comme ça » pour se faire entendre. Entre eux, c’est électrico-poétique, ça étincelle ! Jusqu’au jour où survient la « catastrophe ». Le jour où le terrain vague et celui de la villa, vendus dans un même lot, sont soudainement rasés par d’énormes machines de chantier. Ce jour où le mur s’écroule. Ce jour où les deux fleurs se voient pour la première fois, au milieu du chaos...

    spectacle tout public dès 6 ans, durée 35 minutes

    17h00 - Curly Bird & Nã Hoa

    Cool Kids In Town
    Ils se sont rencontrés à Zürich, ils sont beaux-gosses et polyvalents, c'est les Cool Kids In Town.
    Menés par leur leader Curly Bird, ils vous feront découvrir leur univers musical rempli de soleil, de bière fraiche et de bonnes vibes.
    Ce groupe de 5 est certes nouveau, mais leur amour pour la musique se voit dès le premier sourire.
    Si jamais vous les cherchez, ils sont sûrement en train de jam à la Limmat, là où ils se sont rencontrés et où ils ont passé leurs plus belles nuits.
    On a hâte de voir beaucoup de magnifiques sourires dans la foule, beaucoup de soleil dans le ciel et beaucoup d'amour dans l'air.

    19h00 - « Variations sur le canard » par la Guilde théâtrale & Obsidienne Cie

    Ils sont deux et ne se connaissent pas. Un parc, un lac, un banc et quelques canards transforment leurs petites existences individuelles en un vaste terrain de jeu qu’ils parcourent en duo. Ils évoquent alors, côte à côte, tous les sujets à leur portée : la nature, l’humanité, l’amitié, la pollution, la solitude, la vie, l’ennui, le voyage, le temps qui s’écoule… Un peu plus d’une heure de blablas philosophiques, d’engueulades puériles, de sentiments exacerbés, de respect circonspect et d’affrontements imprévus… par deux clowns du quotidien qui se sont arrêtés pour mieux voir le temps passer (ou passé).

    Jeu: Bernard Sartoretti et Pierre-Pascal Nanchen
    Texte : David Mamet – traduit de l’américain par Pierre Laville

    18h00 - Les Ossatures

    Au carrefour fiévreux du rock, de l’electro et des musiques urbaines, Les Ossatures creusent autour du duo Gaétan Charles / Pat Genet une poésie de l’urgence sociale et charnelle, portée par le soulèvement des cœurs et des corps.

    19h30 - Bandit Voyage

    Déjà auteur d’un album de pop bricolé et lo-fi, délicieusement foutraque et foncièrement libre, en 2018, le duo suisse Bandit Voyage revient en pleine forme sur le label parisien Entreprise, pour un nouveau single excessif et inventif, délicieusement clippé dans une vidéo imaginative et référencée. Comme aiment à le signifier Anissa Cadelli et Robin Girod, « Bandit Voyage cultive l’art de ne pas savoir, mais de faire ou de trop savoir et de faire quand même ». Une belle manière de s’émanciper des convenances habituelles du rock et de la pop, en assumant des partis-pris esthétiques décomplexés, clivants et joueurs. Le tout dans un esprit bricolé qui pourrait aussi bien rappeler des noms emblématiques de l’esprit DIY américain, tels Beat Happening ou Moldy Peaches, et plus près de nous, la scène arty punk, fin des années 70 début 80 en France, identifiée sous l’appellation générique des Jeunes Gens Modernes.

    21h00 - Olympic Antigua

    Les nuits tropicales et les canicules n’auront pas épargné les quatre membres d’Olympic Antigua. Au pays des avalanches, la formation s’est prise d’une fièvre similaire à celle des pionniers de Stax et de Motown, égrenant un rosaire de perles soul à la lueur des néons. Dans l’ivresse du moment, il n’est pas impossible que les genoux se dérobent et que les hanches se galbent.

    19h00 - Senescence Impreza

    Rencontre autour d’une merguez et d’une salade de boulgour. La syzygie s’est opérée lors d’une convention de tuning et de pédologie, au milieu de la dernière forêt primaire de la vallée.
    Sur des synthétiseurs et séquenceurs, alimentés au propergol liquide, deux botanistes amateurs bouturent leurs guitares, pour tenter de se remémorer l’allégresse de leur premier voyage dans un garage de la rive droite.

    21h00 - Louis Jucker

    Something Went Wrong résume bien ce qu'est devenu Louis Jucker en dix ans d'hyper activité musicale: une figure atypique de la scène indépendante Suisse.En 10 chansons lofi - pop simples et directes, l'artiste multi - instrumentiste dresse un autoportrait pétri d'amour indéfectible pour les sons analogique, les hasards heureux et les maladresses touchantes. Une façon de faire face à sa propre obsolescence avec légèreté , comme dépeint d ans le vidéoclip home - made "31 Years of Waiting for This". Ce nouvel album comme à son habitude intégralement autoproduit couvre une palette exhaustive des styles que l'artiste affectionne par - dessus tout : teenage rock mélodique, folk acoustique et psychédélique, expérimentations sonores ou encore field recordings, le tout traversé par le son particulier et doux de sa voix. Cette sortie est l'occasion rêvée pour Hummus Records de publier une réédition des premières publications de Louis Jucker, dans un luxueux coffret réalisé à la main par l'atelier Out Of Gas à La Chaux - de - Fonds. Elle inclut 5 disques vinyles, dont son premier album Eight Orphan Songs, qui était depuis longtemps épuisé.

    15h00 - « Série » par le collectif du jeudi

    Dans ce projet collectif, trois interprètes s’amusent de la spontanéité en décryptant une chorégraphie en temps réel. Elles décident ensemble de mettre de côté, pour un moment, les responsabilités artistiques habituelles qu’ont les chorégraphes en laissant les jeux de hasard construire et transformer la performance qui n’existe qu’une fois et qui est à jamais terminée.
    Mediums d’une série d’actions tirées au sort, les interprètes nous propulseront avec joie dans l’instant présent !

    Conception et recherche : Collectif du jeudi - Clara Delorme, Laura Gaillard, Pauline Raineri & Antoine Weil
    Danse : Clara Delorme, Laura Gaillard et Pauline Raineri
    Visuel : Antoine Weil

    16h30 - Les Pandas Royals

    Les Pandas Royals sont de drôles d’énergumènes, quatre musiciens multi-instrumentistes débordant de joie de vivre.
    Humour, swing, poésie et bonne humeur sont au rendez-vous.
    La fantaisie musicale et lyrique guide leurs pas, tout en abordant des sujets sérieux comme l'écologie, l'intégration sociale, la vente d'armes ou la solitude de l'être humain face à sa propre mort.
    Un voyage à travers les émotions où prédominent légèreté et humour pour faire de leur concert une aventure où l'on ressort en se dandinant, heureux comme un panda !

    18h30 - « Pièce Chorégraphique » par Faustine Moret

    À travers des images et des sensations, Faustine Moret cherche à matérialiser son biotope imaginaire. Elle construit des tableaux vivants faits d’objets, de sons et de mouvements. L’abstraction et la fragmentation lui permettent d’offrir au spectateur un espace de projection où peut se refléter son histoire personnelle. Elle créera une pièce chorégraphique pour POLLEN. Stay tuned !

    Née à Martigny en 1991, Faustine Moret obtient un CFC en danse contemporaine à Genève en 2014, puis un Bachelor à l’Accademia Teatro Dimitri en 2017. En 2016, elle est reconnue « Talent prometteur » par le prix du Pour-Cent culturel Migros en théâtre du mouvement. En 2019, elle fonde la Compagnie du 17 Juin en hommage à la maboulitude qui l’habite.



    Réservations plus disponibles pour le vendredi 9 juillet